Santa Catarina: Préservation et développement durable

À Santa Catarina, entreprises et citoyens ont conscience du rôle qu'ils ont à jouer pour assurer un développement durable. D'entre les États brésiliens, c'est Santa Catarina qui possède encore la plus grande partie de son territoire couverte par la Mata Atlántica – la forêt millénaire d'origine – par rapport à la surface initiale qu'occupait celle-ci.

On compte, en tout, 12 Unités de Conservation (zones préservées) fédérales, 7 Unités régionales, et 22 réserves particulières de patrimoine naturel auxquelles s'ajoutent de nombreux parcs municipaux et privés. Préservée pour la recherche scientifique et l'écotourisme, la nature catarinense est également source d'activités économiques.
La responsabilité environnementale et sociale se manifeste dans des actions comme le traitement adéquat des eaux sales et l'implantation de systèmes de gestion impliquant de grands investissements dans l'éducation à l'environnement. Le potentiel de croissance des affaires dans la sphère de l'écologie est immense, et va de la production d'électricité propre au profit à tirer du recyclage des résidus.